Réalisations

Contribution de l’innovation sociale à la robotisation d’un véhicule agricole: vers de nouvelles relations agriculteur-technologie 2017-11-22T10:30:23+00:00

Description du projet

Contribution de l’innovation sociale à la robotisation d’un véhicule agricole : vers de nouvelles relations agriculteur-technologie

Contexte

Depuis 2015, l’IVI et ELMEC travaillent ensemble à la conception d’un système de navigation pour véhicule autonome hors route, destiné au secteur agricole. Sa fonction sera d’effectuer des tâches contraignantes, tels que le désherbage, de façon automatisée.

Conscients du fait que cette nouvelle technologie constituera un changement de paradigme important pour les travailleurs du secteur agricole, les deux partenaires ont voulu mieux comprendre la relation qu’entretiennent les agriculteurs avec la venue de la robotisation dans leur environnement de travail.

C’est dans ce contexte que l’IVI et ELMEC se sont alliés au CISA, afin de mettre en place un espace d’échange entre les agriculteurs, les concepteurs et le fabricant du véhicule, le tout, en amont du processus de création du véhicule.

La structure du projet consistait à des visites chez les producteurs agricoles, suivis d’une série d’entrevues individuelles, pour finalement se terminer avec deux ateliers de réflexion au cours desquels les producteurs, l’équipe de l’IVI et un intervenant du secteur agricole participèrent.

Objectifs du projet

  • Réaliser le portrait de l’ensemble des tâches actuelles de production des producteurs agricoles
  • Identifier les fonctions désirées et non désirées afin de réaliser un portrait qualitatif d’un robot souhaitable
  • Co-construire le prototype virtuel du véhicule en réunissant dans une démarche participative et itérative les concepteurs de l’IVI, les agriculteurs et ELMEC

Partenaire client

ELMEC

Partenaire de recherche

Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA) 

Durée du projet

1 an

Résultats

Plusieurs constats ont pu être établis suite aux séances d’échange avec les agriculteurs. Voici les faits saillants:

  • Les échanges avec les agriculteurs ont permis d’identifier six fonctionnalités souhaitées sur le véhicule. Deux semblaient faire particulièrement l’unanimité, soit d’être en mesure d’effectuer le désherbage et d’obtenir des informations sur la santé des sols
  • L’équipe technique a bâti, en collaboration avec les agriculteurs, deux fiches techniques qui pourront orienter la conception du véhicule, de façon à ce qu’il corresponde à leurs besoins actuels
  • Les différentes activités du projet ont aussi permis de mesurer la perception des agriculteurs face à la venue d’un véhicule agricole autonome. De façon générale, les échanges ont révélé que cette technologie est majoritairement perçue de façon positive et comme un moyen d’améliorer la qualité de vie et la rentabilité des entreprises en agriculture.

Chargé de projet

Vincent Bordeleau, ing.jr

Programme de subvention utilisé

Programme d’aide à la recherche et au transfert, volet innovation sociale (PART) du ministère de l’Éducation  et Enseignement supérieur (MEES)

retour

Détails

Categories: